samedi 14 août 2010

Comment mal choisir son logo ?

Quelques exemples de logos dignes des lapsus les plus révélateurs à forte connotation sexuelle. Merci à Sophie du très bon agent d'illustrateur Agent 002 pour l'info. Premier exemple de logo, le plus célèbre d'entre tous, celui de l'Instituto de Estudos Orientais.




Symbolique allemande, avec Amadeus Mozart, une bière et ... un hot-dog


Une marque Tchécoslovaque de hot-dog des années 20


Le futur logo de Londres 2012, certain y voit un 20 et un 12 superposé, d'autre voit Lisa Simpson occupé...

Le logo d'un site web japonais

Il ne faut pas rire de quelqu'un qui se noie

Il faut bien choisir sa typographie et l'espacement entre les lettres, l'enseigne Mega Flicks le prouve

Ceci n'ets pas un centre de massage, mais une menuiserie

Une pharmacie japonaise, au logo évocateur

Kids Exchange connait aussi quelque problème d'espacement de typo

Une entreprise pour soigner son ordinateur et que son ordinateur

Un centre de pédiatrie plus que douteux. 

Un concessionnaire automobile 

Une clinique dentaire, rien de plus.

Le A-style, qui cette fois ci a été réalisé pour que seul les jeunes le comprennent. Entre un A avec un tréma sur le côté et une position sexuelle, le logo reste une réussite.



2 commentaires:

  1. Effectivement, ce que l'on pourrait penser être une bonne idée à la base peut s'avérer douteux.
    On ne peut pas leur enlever la qualité suivante : Ils marquent les esprits !

    RépondreSupprimer
  2. L'agence Graphèmes en a aussi fait un article dans sa Pause Design ... http://www.graphemes.com/enews/22/22obscene.html

    RépondreSupprimer