jeudi 23 septembre 2010

Les chambres d'agriculture en amateurs du logo

Nouveau logo des chambres d'agriculture
Est-ce si compliqué de bien faire les choses ? Le 22 septembre 2010, moins d'1 an après l'arrivée du nouveau président des chambres d'agriculture, Guy Vasseur, l'institution se dote d'une nouvelle image, initiée par son prédécesseur avec la réforme "Terre d’Avenir". Noble ambition si elle n'était pas d'emblée gâchée par deux erreurs d'amateurs : 1. le site web qui annonce le nouveau logo arbore l'ancien, 2. le communiqué de presse propose un nouveau logo complètement pixelisé. Et ce n'est pas tout...


Dans un contexte difficile pour l’agriculture française et européenne, au-delà d’une conjoncture qui met en danger la survie même de nombreuses exploitations, voici une mutation qui aurait pu servir les ambitions. Ce logo est tout de même issu d'un travail de longue haleine qui a donc débuté en 2009 et vient d'être approuvé lors de la dernière cession des chambres à Paris. Ce nouveau logo veut couronner le travail de restructuration « Terre d’Avenir » des Chambres qui a conduit à une mutualisation de leurs services et aux regroupements de certaines d’entre elles. L'agence savoyarde, the creative factory, a empoché 80 000 euros et l'établissement public débourse encore 30 000 euros pour le mettre en place. Malgré cela, ils ont réussi à dévoiler la nouvelle identité visuelle comme des amateurs.

Quant au logo en lui-même, c'est un choix "en lien avec un groupe de travail interne aux Chambres d'une trentaine de responsables". Et voilà le résultat :on a l'impression que la chambre a changé de nom, le mot agriculture parvient à être présent deux fois, on s'est amusé à changer la couleur des "s" pour le passer en rouge...,l'emblème de la flêche apparaît trois fois etc. Les reponsables n'étaient certainement pas du métier. Les régions ont 15 mois pour l'adopter.. Et dans deux ans, on l'abroge ?

Voir la vidéo explicative sur le nouveau logo
Consulter le communiqué de presse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire