jeudi 7 octobre 2010

Gap passe un gap

La marque de vêtements américain GAP est devenue Gap. Créée en 1969, Gap est l'une des marques du Groupe Gap dont la promesse est d'offrir un vêtement simple, basique et iconique du style américain pour tous les âges, elle est née de la volonté de Don Fisher qui cherchait juste un jean simple...


Aux côtés de Gap, le groupe dispose de Banana Republic, "marque de luxe accessible", Great Navy, "belle mode, beau prix", Piperlime, chaussures et sacs, Athleta fait par et pour les femmes athlètes. L'abandon d'une identité marquée et reconnue démontre que la société ne fait que peu de cas de son image actuelle et souhaite relancer une dynamique en renforçant ce qui faisait son cœur de marque : la simplicité.

Ce choix s'illustre par le choix de l'helvetica et des minuscules. Ce changement semble décevoir un certain nombre d'internautes qui lui imputent notamment une forte ressemblance avec la marque de vêtements simples et sans logos American Apparel, qui utilise la même typographie. Finalement, le trait de nostalgie cristallisé dans l'introduction d'un carré bleu dégradé en haut à droite qui permet rappeler l'ancienne cartouche bleue manque de parti pris et de créativité. Gap crée un gap, et les clients.. sauteront ou sauteront pas ?

3 commentaires:

  1. Face à la concurrence espagnole type zara mango, suédoise H&m et japonaise uniqlo, GAP a probablement voulu montrer qu'ils avaient des tarifs accessibles, ils avaient une légère image de chéreté/haut de gamme, pas mal...

    RépondreSupprimer
  2. Petite précision, l'agence est new-yorkaise et c'est Laird and Partners

    RépondreSupprimer
  3. Apparemment, la marque renonce à son nouveau logo à cause des plaintes de ses clients.

    RépondreSupprimer