mardi 1 mars 2011

Le logo de Marseille-Provence 2013

La ville de Marseille a été sélectionné pour être la Capitale Européens de la Culture en 2013. Depuis le 24 Février 2011 a été dévoilé le logo qui la symbolisera.


Tout au long de l'année 2013, des centaines de manifestations culturelles et artistiques animeront tout le territoire de la Provence de Martigues à la Ciotat en passant par Istres, Arles, Salon de Provences, Aix en Provence, Gardanne, Aubagne.. et bien entendu à Marseille.
Toutes les disciplines artistiques et culturelles participeront à ce grand rendez-vous : danse contemporaine, musique, arts, plastiques, théâtre, expositions, arts de la rue, colloques, littérature, art numériques et gastronomie. Marseille-Provence donne donc rendez-vous au monde entier en 2013 pour une année capitale.

On en connait peu sur cette identité visuelle après le débat qu'avait suscité le premier concours lancé en Juillet 2009 quant à son "résultat infructueux". Si ce n'est qu'après les rebondissements connus c'est en interne qu'a été conçue cette nouvelle identité visuelle. Thomas Serrière, responsable du studio graphique créé par Marseille-Provence en novembre 2010 a ainsi fait ce logo. Composé de trois ronds et d'un losange, symbole facilement reconnaissable pour l'événement. Cependant, soyons honnête ce logo est un mystère. Il est difficile d'en comprendre la signification. Chaque symbole ne peut fonctionner sans l'autre. Pourquoi ces formes ? Pourquoi ces couleurs ?
Le losange doit représenter un diamant, quant aux ronds ils renvoient  au soleil de la Provence. Sur la toile pour l'instant, on ne trouve aucune lecture précise et aucune justification du logo. Le créateur de l'identité visuelle explique simplement que " C'est un exercice qui devait s'inspirer à la fois de l'exigence culturelle du projet et de sa dimension populaire. Ce logo est l'ADN de toute l'identité visuelle du projet".



Pour les plus curieux lire l'état d'avancement pour le mois de Mars 2011.


9 commentaires:

  1. Interprétation personnelle : Les trois points m'évoque la réflexion littéraire et le losange l'idée qui surgie après cette réflexion.
    Cependant, ce logo manque de classe et passe vraiment inaperçu dans le paysage SurChargé des logos.

    Une voie non exploité: 2013 dans les Bouches du Rhône (13). Il y avait de quoi faire, je pense.

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi avoir abandonné l'ancien pour cette ... chose ?

    RépondreSupprimer
  3. Il y a comme un flottement de ce logo provoqué par des espaces blancs trop important. Il est regretable et irrespectueux d'avoir coupé les noms de Marseille et Provence, sans compter l'oubli de la majuscule. On lit Marpro20seillevence13... ça reste en suspension !!
    Du reste, des marques communiquent déjà avec 3 ronds alignés : MMA, Garnier...

    RépondreSupprimer
  4. Par contre, j'ai regardé la déclinaison graphique, sur le programme. L'utilisation des signes de façon aléatoires est graphiquement intéressantes et apporte des réponses au choix de ce logo : universalité (Rond), multiplicité (3 fois), transformation et évolution (la montée en puissance de la réflexion, de l'analyse). On peut alors imaginer que les couleurs sont propres à Marseille et à la région provence : Lavande (plante),esthétisme et excentricité(rose), et soleil.

    RépondreSupprimer
  5. oui mais sans analyse ca ne vaut rien....

    RépondreSupprimer
  6. mon dieu, quelle croute !

    RépondreSupprimer
  7. ça fume a marseille.. ils ont ptet le mm fournisseur qu'eux !
    http://logo-bedandy.blogspot.com/2009/08/la-charente-change-de-logo.html

    RépondreSupprimer
  8. Quand je lis l'explication du créateur du logo (je cite :"C'est un exercice qui devait s'inspirer à la fois de l'exigence culturelle du projet et de sa dimension populaire…")Alors je suis effrayé par ce que va être le projet : UN GRAND RIEN! Si l'exigence culturelle du projet est ce qui a inspiré pour concevoir cette identité alors il est fort à parier que la dimension culturelle de cet événement va être au ras des paquerettes. Quant à la dimension populaire, ce ne sont pas 3 ronds et un losange qui vont faire la blague. C'est vraiment prendre les Marseillais pour des fadas. Il n'y pas que le foot dans la vie !

    RépondreSupprimer
  9. frustrée... j'avais participé à l'appel d'offre et vraiment ce qu'il en sort est loin de ce qu'ils ont annoncé... je trouve que le premier logo était bien plus visible et parlant que celui-ci... qui se perd si facilement. dommage

    RépondreSupprimer