mercredi 5 octobre 2011

LU ajoute une signature à sa marque !


La marque emblématique LU décide de lifter son identité visuelle. Issue de la ville de Nantes, elle est désormais détenue par le groupe Kraft Foods après son rachat auprès de Danone en 2007. Vieille de 160 ans, la marque décide désormais d'intégrer son histoire dans la signature de son logotype.

La marque LU, a été créée en 1846, c'est la contraction des noms Lefèvre et Utile, ses créateurs.

Qu'elle soit sous la marque Danone ou Kraft Foods, elle est le numéro 1 des biscuitiers français. C'est aussi le numéro 1 en Europe dans les biscuits secs, sucrés et salés. Et depuis son rachat par Kraft Foods, l'entreprise est devenue leader mondial.

"Aujourd'hui LU est la marque la plus diffusée au sein des foyers français : 86% de foyers consommateurs, la plus connue : 98% des foyers connaissent LU, la plus consommée : 800 millions de paquets par an et est intimement liée à l'histoire de chacun : 8 générations de croqueurs de LU."

La nouvelle identité visuelle a été crée par Dragon Rouge et sont accompagnés d'une campagne publicitaire signés BETC Euro RSCG. La marque a voulu mettre en avant ses valeurs, à savoir : "avancer", "aller de l'avant" et "offrir de nouvelles perspectives".

La marque garde ses fondements. Les codes couleurs du rouge et du blanc sont quasiment inchangés tandis que la cartouche et la typographie évoluent. Le rouge s'adoucit et devient plus dense. L'effet "étiquette décollée" disparait pour une forme plus dynamique aux angles inégaux. La typographie, quant à elle, perd ses empattements pour des biseaux arrondis. Hélas, la taille et la couleur choisies pour la signatue nuisent à sa lisibilité.

La nouvelle campagne, sortie le 3 octobre 2011, repose sur un principe de connexion avec les consommateurs : elle propose un message qui se veut porteur d'espoir "Ouvrons le Champ des Possibles".

"Lu est un lien émotionnel fort avec les français et joue un rôle dans leur quotidien : celui de leur apporter, grâce à ses biscuits des céréales et de nourrir ainsi leur énergie. C'est ainsi qu'est née la nouvelle campagne de Lu, la marque est là pour nourrir leur énergie, l'énergie d'aller de l'avant, l'énergie de penser en terme de possibilités...."

Les nouveaux packaging de LU : 








Découvrez la nouvelle campagne "Ouvrons le Champ des Possibles".




8 commentaires:

  1. Dragon Rouge a encore sévi - le nouveau logo donne l'impression d'un petit beurre qui aurait ramolli après avoir oublié de fermer le paquet…

    Quant à l'ersatz de dynamisme par un bloc en biais et arrondi, il me semble que c'est un artifice grossier pour vendre au client du changement et donc les honoraires qui vont avec.
    ("Il faut que ce soit graphique !")

    Enfin la signature "créateur de biscuits depuis 1846" est une escroquerie graphique : il semblerait qu'il faille rajouter cette phrase dans le bloc afin d'éviter que le commun des mortels ne se rende pas compte que sans cela le logo ne serait pas équilibré. Et sur le sens, qui ne sait pas que LU fait des biscuits ??? (selon le site de Lu 97% des Français connaissent Lu)


    Bref, la précédente modification du logo n'était déjà une vraie réussite mais là tout ça pour ça… C'est du non-design !!!
    Allez faire un tour sur le site de LU (http://www.lu-france.fr/), vous vous rendrez compte à quel point ce logo est bancal.

    RépondreSupprimer
  2. Il est tres bien ce logo en revanche sur les paquets on ne retrouve pas la meme inclinaison en tete et en pied du logo

    RépondreSupprimer
  3. Mais il était chouette le logo de LU! Pourquoi le changer ?!!!

    RépondreSupprimer
  4. c'est drôle... on fait du neuf et on précise désormais que c'est du vieux, alors, que veut-on faire ? Nouveau ou ancien ? DU vieux toujours jeune ? schyzophrène chez dragon rouge ? Ils feraient mieux de jouer la cultitude du produit et non pasla rendre factice

    RépondreSupprimer
  5. Sans commentaires sur le logo, qui anéantit l'héritage de la marque. On explique vouloir renouer avec les racines, mais on fait l'inverse : une typo générique, 2 angles arrondis, un air "2011" et c'est vendu.

    La campagne de pub est une véritable honte. Un pur produit de pubard à la française : on s'auto-congratule en sortant un spot à gros moyens, 500 figurants, quelques mots-clés mielleux et on aboutit sur une annonce qui pourrait autant s'appliquer à La Poste qu'à EDF, GDF-Suez, Orange, SFR, qu'apparemment à des biscuits. Hors sujet total, gâchis et incompétence.

    RépondreSupprimer