mercredi 1 février 2012

Naissance d'Haropa



Les ports du Havre, de Rouen et de la ville de Paris annonçaient le 19 janvier 2012 leur regroupement sous forme de GIE (groupement d'intérêt économique). L'objectif est de se rassembler afin de faciliter et de développer l'activité économique des trois acteurs. Son nom ? Haropa, 4ème dans la hiérarchie des grands ports nord-européens. 
Haropa a été imaginé par l'agence CBA à partir de la première syllabe de chacune des trois villes. "Ce choix évoque la coopération et les synergies entre ces trois ports." Ce nom à la consonance proche du mot "Europa" renvoie aussi à l'activité du GIE en tant que contraction de Harbours of Paris (Ports de Paris). 
"Connecté au monde entier grâce à une offre maritime internationale de premier plan, Haropa génère un total de près de 130 millions de tonnes de trafics maritimes et fluviaux."
En terme d'emploi, Haropa annonce la création de 40 000 emplois directs et 120 000 emplois indirects. Ce groupement portuaire se dote bien évidemment d'une identité visuelle. Le lettrage se veut être très structuré affirmant "l'association des différents partenaires, quant au jeu des blocs il rappelle l'architecture d'un port."
Une photographie peut également être incrustée dans le lettrage. L'ensemble de l'identité vit en bleu. Le nom de marque apparaît en capitales, chaque lettre est collée à la suivante. Enfin, la signature Ports de Paris Seine Normandie est apposée à la marque. 




Consulter l'actu logos transport

2 commentaires:

  1. MDR sur la branlette sur la création du nom... Aussi illisible que le logo...

    RépondreSupprimer