vendredi 13 juillet 2012

La reconnaissance du logo

Impressionant...
Source: le mur de John Gamble via Matthieu Devillers

12 commentaires:

  1. Oui je m'étais déjà fait la réflexion.
    En particulier auprès des enfants, qui sont capables d'énumérer un grand nombre de marques (ou un grand nombre de personnages de dessins animés, de jeux vidéos (genre je connais par cœur toutes les cartes Pokemon ou autre)) et à l'inverse ont des difficultés à reconnaître des espèces naturelles qu'ils côtoient pourtant quotidiennement.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Santtchez,

    Je pense qu'anonyme répond à tes interrogations.
    En fait, il est surprenant de réaliser qu'on ne reconnait pas des espèces d'arbre au contraire des logos dont on reconnait immédiatement les marques.

    Alix

    RépondreSupprimer
  3. Alors je dirais. Chêne, érable, pin, charme, le frêne, et pour la dernière, je sèche. Le noisetier peut-être ? Non, je ne crois pas.

    RépondreSupprimer
  4. Oui sauf qu'on "intègre" ces logos en entendant/voyant/lisant les noms des marques je ne sais combien de fois par jours (autant de sens et de biais sollicités pour mémoriser ces infos). Les feuilles, si personne ne vient te dire le nom de l'arbre (ou plutôt, te l'apprendre), ben..c'est pas marqué dessus! Donc oui, les marques s'incrustent efficacement dans notre cerveau, mais je trouve que ce test est un peu "facile"...

    RépondreSupprimer
  5. Bien sur que c'est facile mais cela donne tout de même à réfléchir malgré la ruse que tu déjoues

    RépondreSupprimer
  6. Comme quoi les feuilles n'arrivent pas être assez impactante pour être reconnues rapidement ! Quand l'Homme dépasse la nature !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, ça c'est un peu facile. Les marques ont tout intérêt à être reconnues par les êtres humains, les arbres non.
      Et les feuilles ont un rôle purement fonctionnel ; on me montrerait les usines des marques, je n'y verrais que de grosses boîtes difficiles à différencier. Les fleurs seraient un meilleur exemple "d'image de marque" diffusée par les plantes, avec comme but d'attirer tel ou tel pollinisateur (mais comme là non plus l'homme n'est pas la cible, on galère toujours à les identifier)

      Supprimer
    2. Je crois qu'Anonyme ci-dessous a tout dit.

      Supprimer
  7. Je crois surtout qu'anonyme est complètement barré !

    RépondreSupprimer
  8. Moui... c'est comme si je demandais entre les cris des oiseaux et les musiques qui passent tous les jours à la radio, ce qu'on reconnaît le plus...

    RépondreSupprimer